Trois-Rivières a courtisé Molson – TVA Nouvelles

La Ville de Trois-Rivières a tenté d'attirer sur son territoire la brasserie Molson de Montréal sur le point d'annoncer sa relocalisation.

Le maire Yves Lévesque reconnaît que le pari était pratiquement perdu à l'avance. «C'est quelque chose qu'on a regardé, mais en sachant que ce n'était pas évident, a confié le maire. Il fallait le regarder quand même.»

Trois-Rivières aurait pu mettre à la disposition du brasseur un vaste espace en bordure de l'autoroute 40 dans le parc industriel 40-55. L'approvisionnement, en grande quantité, en eau potable n'aurait posé aucun problème.

La ville puise son eau dans la rivière Saint-Maurice. «Notre proposition a été déclinée assez rapidement», a souligné Mario De Tilly, directeur d'Innovation et développement Trois-Rivières (IDE).

La municipalité était parfaitement consciente que Molson est indissociable de la région de Montréal au plan symbolique et au plan économique, où se trouvent son principal bassin de consommateurs et ses employés.

Molson doit investir jusqu'à 600 millions $ pour construire un nouveau centre de brassage et de distribution. Tout indique qu'elle se relocalisera près de l'aéroport de Saint-Hubert, à Longueuil, ou de vastes espaces sont disponibles.

Let's spread the love!


Learn How To Be #1 on Google Results


Source